La lumière bleue bloque la sécrétion d’un somnifère naturel

Selon les résultats du sondage, réalisé par Opinion Way sur un bon millier de Français, 52 % des personnes interrogées laissent leur téléphone allumé alors qu’elles dorment, et une sur dix est réveillée par des messages nocturnes. Plus intéressant, l’infographie révèle une corrélation entre la présence d’appareils électroniques et des troubles du sommeil : 49 % de ceux dormant à côté d’un ordinateur allumé disent avoir le sommeil perturbé, contre 36 % pour la moyenne nationale, tandis qu’un quart des 18-24 ans qui utilisent leur smartphone le soir somnolent dans la journée… soit quatre fois plus que la moyenne.